Après trois ans de mariage, Ali demande le divorce. Il faut dire que l’épouse de ce chauffeur de camion turc avait selon lui un défaut de taille : elle vouait une haine farouche envers Recep Tayyip Erdogan, le président du pays, à chaque apparition télévisée.

Selon le journal pro-gouvernemental Yeni Safak, qui a publié lundi un article sur son site internet, cet homme de 40 ans n'avait cessé de demander à sa femme d'arrêter d'agonir d'injures le président. Enervée à son tour, son épouse l'a alors défié : "Enregistre-moi et porte plainte officiellement". Ce qu'il a fait, enregistrant les "insultes" de sa femme, comme preuves à verser au dossier, avant de déposer plainte à Izmir.

"Notre président est quelqu'un de bien"

"Je n'avais pas cessé de l'avertir, de lui demander pourquoi elle faisait ça. Notre président est quelqu'un de bien et a fait de bonnes choses pour la Turquie", a expliqué Ali D. à Yeni Safak. Mais, a-t-il expliqué, sa femme a continué à invectiver le chef de l'Etat ou à changer de chaîne dès qu'il apparaissait à la télévision.

"Même si c'était mon père qui jure ou insulte le président, je ne le pardonnerai pas et je porterais plainte", a encore assuré Ali D. La femme du chauffeur routier, âgé de 38 ans, s'est elle aussi tourné vers la justice pour demander le divorce. Depuis son élection à la présidence en août 2014, Recep Tayyip Erdogan, dont les détracteurs dénoncent régulièrement la dérive autoritaire, a multiplié les poursuites pour "insultes", visant aussi bien artistes et journalistes que simples particuliers.

A LIRE AUSSI >> Turquie : deux enfants risquent la prison pour avoir déchiré une affiche d'Erdogan