L'enquête avance. La police turque a arrêté mercredi quatre autres suspects en lien avec l'attentat suicide de la veille perpétré dans le cœur touristique d'Istanbul, qui a tué 10 touristes allemands, a annoncé le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. Mercredi matin, au lendemain du drame, la police turque avait déjà annoncé l'arrestation d'un suspect. Il a été placé en détention.

Ce mercredi également, le média Haber Turk a publié sur son site Internet une photo du kamikaze présumé.

L'Allemagne endeuillée

Les dix victimes de l'attentat suicide perpétré mardi matin à Istanbul devait visiter trois villes dans le cadre d'un voyage organisé par l'agence berlinoise Lebenslust Touristik, a indiqué la société . "En contact étroit avec le ministère des Affaires étrangères", Lebenslust ne sait pas encore combien de ses clients figuraient parmi les dix morts et les quinze blessés de l'attaque, a précisé Ingo Lessmann, porte-parole de Lebenslust.

Le groupe de touristes, arrivé lundi soir à Istanbul, comptait 33 personnes venues de toute l'Allemagne et devait s'envoler mercredi pour Dubai, avant de poursuivre ses vacances à Abu Dhabi, a ajouté Ingo Lessmann, promettant plus de précisions dans la matinée.

"Au moins huit" des tués sont Allemands, de même que neuf des blessés, avait indiqué mardi soir la chancelière allemande Angela Merkel, tandis qu'un responsable turc annonçait sous couvert d'anonymat neuf morts allemands. Mercredi midi, le ministère de l'Intérieur allemande a fait savoir que les dix morts étaient des Allemands.

Selon les autorités régionales allemandes, figurent parmi les morts un homme de 67 ans venu de Hesse (ouest), deux hommes et une femme originaires de Rhénanie-Palatinat (ouest), une habitante de Leipzig (est) de 70 ans et deux habitants de Dresde (est) de 51 et 75 ans.

EN SAVOIR +
>> Attentat à Istanbul : retour sur une journée de terreur

>> PHOTOS - Les images de l'attentat qui a frappé le cœur d'Istanbul