L’affaire DSK a boosté les ventes des journaux et l’audience des chaînes d’information. Elle a aussi mis les internautes dans une incroyable effervescence. Au centre de toutes les attentions, l’ancien patron du FMI prend sans surprise ce mois-ci la première place du Twittoscope, notre baromètre politique réalisé à travers les réseaux sociaux. Et il explose carrément les compteurs : près de 400 000 messages le concernant ont défilé en mai sur les écrans du site de micro-blogging Twitter, selon l’analyse réalisée par TNS Sofres et Semiocast pour Metro, TF1 News et France Info.

Voir le twittoscope dans le détail ainsi que les précédentes éditions

A titre de comparaison, les dix-neuf autres personnalités du classement réunies ont totalisé moins de 250 000 tweets. Une très large majorité (83 %) des messages concernant Dominique Strauss-Kahn sont des échanges d’informations. Une proportion qui illustre la révolution médiatique, consacrée avec le “DSKgate”, qu’engendre Twitter : ce n’est pas un journaliste mais un jeune militant UMP, via le réseau social, qui a le premier annoncé l’arrestation du socialiste.

C’est surtout via ce canal que les médias ont pu rendre compte en direct de ses audiences judiciaires. Les commentaires ironiques ou grivois ont aussi fleuri : 15 % des tweets émettent une critique.Le séisme de l’affaire Strauss-Kahn chamboule l’ensemble du Twittoscope. Nicolas Sarkozy est pour la première fois débarqué de son trône.

Christine Lagarde, candidate à la succession du directeur du FMI, et qui a lancé un compte Twitter spécialement pour sa campagne, est propulsée de la dix-neuvième à la quatrième place. Ça bouge aussi au Parti socialiste. Ségolène Royal, dont les soutiens sont très actifs sur le Web, se hisse sur le podium. Et ceux qui apparaissent comme les principaux bénéficiaires de la disqualification de l’ex-chouchou des sondages, les socialistes François Hollande et Martine Aubry, prennent respectivement les cinquième (+ 4 points) et sixième (+ 5 points) positions.

Tweet out
Jean-Luc Mélenchon, qui ne profite pas dans les sondages du désistement de Besancenot pour 2012, sort du classement. Le ministre démissionnaire Georges Tron fait partie des nouveaux entrants (8e).

Good tweet
Eva Joly fête son entrée dans le classement (18e) et peut sabrer le champagne : elle est celle
qui suscite la plus grande part de tweets positifs (17 %), devant Arnaud Montebourg (13 %) et Ségolène Royal (9 %).

Bad tweet
Laurent Wauquiez, dont la sortie contre les “dérives de l’assistanat” a suscité la polémique, entre directement à la 9e place, avec une proportion élevée de critiques (20 %) et de rejets (8 %).

Suivez-nous sur Facebook et Twitter