Une nouvelle affaire de comptes cachés. Depuis la crise financière et l'effort mis pour lutter contre l'évasion fiscale, on pensait l'ère des scandales révolue mais Le Point révèle mercredi une nouvelle affaire mettant en cause la principale banque suisse, UBS. Selon l'hebdomadaire,  la Direction nationale des enquêtes fiscales (DNEF) serait en possession d'une liste de quelque 38.000 comptes français cachés en Suisse qui renfermerait un total de 12 milliards d'euros.

L'hebdomadaire explique que des enquêteurs allemands sont à l'origine de l'affaire. Ces derniers ont en effet mis la main sur les listings de comptes en perquisitionnant des locaux de la banque UBS qu'ils ont transmis aux autorités françaises.

Cent comptes renfermant un milliard d'euros

Des listings sur lesquels figurent des comptes aux situations très différentes. Pour la moitié en effet, les dépôts ne dépasseraient pas 1000 euros, poursuit le magazine, mais les cent comptes les plus dotés concentreraient à eux seuls un milliard d'euros. Des sommes placées en 2008, soit lorsque éclate la crise financière.

A LIRE AUSSI >> Rejet d'une mesure sur la transparence fiscale : les ONG dénoncent le coup de force du gouvernement

Ces révélations interviennent alors que la plus grande banque suisse fait l'objet d'une enquête depuis 2012, après que deux anciens salariés ont dénoncé les pratiques de leur employeur aujourd'hui dans le viseur des juges Daïeff et Tournaire. La banque est soupçonnée d'avoir mis en place un vaste système de démarchage illicite de clients français au cours des années 2000 afin de les inciter à ouvrir un compte non déclaré en Suisse.

À LIRE AUSSI >> PHOTOS - Comptes suisses, fausses déclarations... ces élus qui ont des problèmes avec le fisc