Trois personnes ont été tuées ce vendredi à Odessa, ville portuaire du sud de l'Ukraine, dans des affrontements entre pro-russes et partisans de l'unité ukrainienne, selon la police municipale. Un responsable de la police déplore également quinze blessés.

En marge des affrontements, un incendie s'est déclaré dans un immeuble de la ville, apparemment d'origine criminelle. Le ministère de l'Intérieur déplore trente-huit morts. Parmi elles, plusieurs personnes se sont jetées par la fenêtre, les autres ont été intoxiquées par l'oxyde de carbone.

Opération militaire à Slaviansk

Un peu plus tôt dans la journée, une opération militaire lancée par l'armée ukrainienne contre la ville séparatiste pro-russe de Slaviansk fait deux morts au sein de l'armée tandis que de nombreux insurgés ont été tués.

Dans la soirée, Moscou a déclaré être "indigné" par les événements de ce vendredi et a dénoncé "l'irresponsabilité" de Kiev.