Nouveau pépin de santé pour François Fillon. Après avoir entamé sa campagne pour la présidence de l'UMP la jambe dans le plâtre suite à un accident de scooter survenu pendant ses vacances estivales, l'ancien Premier ministre doit à nouveau passer par la cas hôpital. A dix jours du vote des militants, qui devront choisir entre lui et Jean-François Copé, l'ex-locataire de Matignon a dû, mercredi, interrompre prématurément sa journée de réunions publiques dans le centre de la France. Il a notamment annulé un meeting à Montluçon (Allier).

Break de 48 heures

Selon Europe 1, qui a révélé cette information, François Fillon souffre "d'un problème de calcul rénal" qui sera traité dans les prochaines heures à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce. Mercredi, après une première halte dans un hôpital local en raisons de douleurs qui l'empêchaient de conduire normalement sa journée, le prédécesseur de Jean-Marc Ayrault à Matignon, a dû être rapatrié à Paris en soirée.

Toutefois, précise Europe 1, son état de santé n'inspire aucune inquiétude. François Fillon "devrait prendre entre 24h et 48h de repos et reprendre la campagne dès ce week-end", affirme en effet la station de la rue François-1er sur son site internet.