C'est un pied de nez à la journée française pour la laïcité. Le mouvement catholique intégriste Civitas a inauguré mardi une crèche de Noël à l'intérieur du Parlement européen, à Bruxelles. L'édifice religieux de grande taille installé au milieu d'un hall central de l'institution a été béni par Mgr Fellay. Une initiative qui a reçu l'appui du député européen italien Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord.

LIRE AUSSI : >> Retrait d'une crèche de Noël en Vendée : laïcité respectée ou culture bafouée ?

Si Civitas n'a pas évoqué la polémique française, l'installation de cette crèche de Noël a été faite en plein débat public sur la laïcité après l'installation d'une crèche au Conseil général de Vendée et les sorties du maire de Béziers, Robert Ménard. Début décembre, le tribunal administratif de Nantes avait obligé la Vendée à démonter la Nativité qu'il installait chaque année dans le hall de l'hôtel du département, au nom de la séparation entre l'Eglise et l'Etat.

EN SAVOIR + : >> Vendée : une crèche de Noël censurée au nom de la laïcité

Des photos de crèches publiées par les maires FN

Saisi d'une demande similaire, Robert Ménard a pour sa part refusé de retirer la crèche de Noël installée dans le hall de la mairie de Béziers tandis que plusieurs maires FN ont publié vendredi des photos de leurs crèches pour protester contre la décision du tribunal administratif de Nantes. Un retrait qui n'avait pas non plus satisfait... Christine Boutin.