Qu'est-il advenu de cette famille ? Un couple de touristes français et leurs deux enfants partis en canoë sur le lac de Sainte-Croix (à la frontière du Var et des Alpes-de-Haute-Provence) jeudi demeurent introuvables. Leur embarcation a été retrouvée vide vendredi, selon la Préfecture. Cette embarcation de quatre mètres, à double coque et "insubmersible", était "aux trois-quarts immergée, dans une zone où la circulation est interdite et dangereuse", a précisé le sous-préfet du Var, Emmanuel Dupuis. Une découverte qui balaye la piste d'"un abandon ou d'un vol du canoë", évoquée dans un premier temps.

Une douzaine de plongeurs ont immédiatement été dépêchés sur place pour tenter de retrouver les quatre disparus. Un hélicoptère de la gendarmerie et plusieurs équipes nautiques et terrestres des pompiers et gendarmes des deux départements ont été mobilisés, sur ce lac situé à la sortie des gorges du Verdon.

Travail de fourmi

Les recherches ont débuté depuis jeudi soir, à la suite d'une alerte donnée par le loueur du canoë à Aiguines (Var) à 21h. Le loueur s'est inquiété de ne pas voir revenir la famille de touristes, censée rentrer à 20 heures, et partie trois heures auparavant. Parallèlement, les enquêteurs ont entrepris un minutieux travail de fourmi, interrogeant responsables des centres de vacances, campings et gîtes dans cette région très touristique, pour tenter de trouver l'identité des vacanciers et savoir si des résidents ont été portés disparus.

Ces derniers ont seulement fourni "un prénom, et n'ont laissé ni carte d'identité ni caution", a expliqué la procureure de la République de Draguignan, Danielle Drouy-Ayral. "Nous ne disposons que d'éléments très succincts, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin".

Si vous avez vu la famille, ou l'embarcation, veuillez contacter la communauté de brigades de gendarmerie Salerne au 04 94 70 60 17, ou appeler le 17.