Une personne était encore dimanche entre la vie et la mort, intoxiquée dans l'incendie samedi soir d'un immeuble à Pantin, mais le bilan aurait pu être plus lourd. En arrivant sur place, les pompiers ont pu évacuer une vingtaine de personnes, certaines étant carrément suspendues au-dessus du vide, accrochés aux fenêtres de leur logement.

Alertés à 21h45, une cinquantaine de pompiers a été mobilisée pour sauver 22 personnes d'un immeuble de quatre étages, et éteindre le feu qui avait pris dans un appartement du premier étage.

L'origine du feu reste à déterminer

"Nous ne sommes pas passés loin de la catastrophe", a raconté à l'AFP le capitaine Guillaume Fresse, du bureau de communication des Pompiers de Paris, évoquant des personnes "suspendues aux fenêtres" et "menaçant de se jeter dans le vide". Il a par ailleurs indiqué que le feu, qui a pu être éteint au bout de deux heures d'intervention, et avant de gagner tout l'immeuble, avait libéré des fumées "très toxiques".

Quatre personnes ont été blessées, dont un homme gravement intoxiqué, ont fait savoir les pompiers. Sur la vidéo tournée par la brigade de sapeurs-pompiers, on peut observer la violence des flammes et l'évacuation d'un blessé, traité dans un premier temps dans un café voisin de l'immeuble sinistré.