La scène n'est pas commune. D'habitude si calme, le pape François s'est laissé aller mardi à un mouvement d'humeur lors de son voyage au Mexique. Le souverain pontife argentin se trouvait à Morelia, capitale de l’État de Michoacan, pour ce qui constitue la quatrième étape de sa visite dans le pays quand il a trébuché alors qu'il saluait des fidèles. En cause, semble-t-il, l'une des personnes présentes dans la foule qui lui aurait agrippé le bras le faisant basculer en avant sur un enfant en fauteuil devant lequel il se trouvait.

“Ne sois pas égoïste, ne sois pas égoïste“

Une fois redressé, le pape François manifestement énervé a lancé sur un ton réprobateur au fautif : “Ne sois pas égoïste, ne sois pas égoïste“, alors que beaucoup de personnes tentaient de toucher la main du Saint-Père.

Il faut dire que l'ambiance était survoltée dans le stade où il a célébré la messe. En commentaire, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi a expliqué que le pape avait eu une "une réaction humaine et normale" face à “l’enthousiasme excessif“ de certains fidèles.

A LIRE AUSSI
>>
Mais de quoi Leonardo DiCaprio et le Pape François ont-ils bien pu parler ?
>>
François, pape réac ou souverain moderne ?