Le prix du paquet de cigarettes à nouveau au cœur des débats. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est prononcée en faveur d'une nouvelle augmentation des prix, dimanche lors de son passage au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Je souhaite toujours que d'ici à la fin du quinquennat, il y ait une augmentation forte, significative du prix du tabac", a même précisé la ministre, qui a notamment porté la réforme qui imposera, à partir de ce printemps, le paquet neutre.

À LIRE AUSSI
>> Le parquet neutre sera bien obligatoire en mai

Questionnée sur le niveau de cette augmentation, Marisol Touraine a répondu : "Le plus possible. C'est un enjeu de santé publique".

Effet vertueux

Le prix du tabac a régulièrement augmenté en France, comme dans d'autres pays. Depuis la loi Evin de 1991, le coût du paquet de cigarettes a triplé dans l'Hexagone. En 2014, une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait montré, à propos de la France, que la hausse des taxes sur le tabac avait eu un effet à la baisse sur la consommation. 

Toutefois, selon le Comité national contre le tabagisme, il faut augmenter les prix d'au moins 10% pour obtenir un effet sur la consommation.