"Elle va nous manquer, par sa ténacité, son sourire, sa bonne humeur et son attachement à la Corrèze." Par ces mots, Manuel Valls a rendu hommage ce mardi à Sophie Dessus, décédée brutalement jeudi dernier, à l’âge de 60 ans, des suites d’un cancer. La députée socialiste, élue en 2012 dans l’ancien fief électoral de François Hollande, était considérée comme une proche du chef de l’Etat. Dans son intervention, le Premier ministre l’a d’ailleurs qualifiée d’"amie chère" du Président.

"Elle va nous manquer"

En ouverture de cette séance placée sous le signe de l’émotion, le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, a lui aussi rendu hommage à l’élue disparue. "C'est avec une profonde douleur que nous avons appris, jeudi dernier, son décès brutal. C'était une femme pleine de vie, de bonne humeur, de générosité, c'était aussi une élue profondément attachée à son territoire, à ses concitoyens et qui défendait ses valeurs avec courage et ténacité. Elle va nous manquer", a-t-il déclaré, avant d’inviter l’ensemble des députés à observer une minute de silence.