Tout un symbole. Casqué et portant un gilet pare-balles, un jeune opposant a solennellement passé une bague de fiançailles à une jeune femme, samedi soir. La scène s'est déroulé au milieu des barricades qui entourent le centre de Kiev, secoué par une crise politique depuis deux mois.

"Le combat change l'homme, l'esprit devient froid, le coeur chaud", a expliqué le jeune homme vêtu d'un treillis militaire comme beaucoup de militants occupant la Place de l'Indépendance depuis le début de la crise déclenchée par la volte-face pro-russe du président Viktor Ianoukovitch.

"Le sens de la vie a changé pour moi"

"Je suis très heureux de le faire maintenant, j'avais des raisons de le faire déjà avant ces événements (...), mais, par chance ou par malheur, la révolution a commencé... c'est pourquoi je le fais ici. Après avoir participé aux affrontements, le sens de la vie a changé pour moi, j'ai commencé à la voir autrement, tout est devenu plus simple", a dit encore le jeune homme, muni d'un porte-voix, avant de se mettre à genoux pour passer la bague au doigt de son élue, restée silencieuse. Vêtue d'un anorak rouge, elle a soulevé légèrement son passe-montagne pour le long baiser de fiançailles, sans révéler son visage. Elle a reçu ensuite un énorme bouquet de roses.