La rue révèle parfois des pépites. Lorsque Jonathan Walker, un musicien ambulant, est parti guitare à la main dans les rues de Leeds, en Angleterre le soir du Nouvel An, il ne s'attendait pas à en découvrir une. Arrêté sur un trottoir, il voit Bernard Davey, un SDF handicapé. "Je passe beaucoup de temps dans les rues, et j'ai vu cet homme de nombreuses fois au fil des ans", raconte l'artiste.

"Émerveillé par sa voix"

Bernard demande au guitariste s'il peut chanter avec lui. Ce dernier accepte avec plaisir. Tandis que les premières notes dansent dans le froid de la rue, le vieil homme saisit le micro et entame une sublime interprétation de "Summertime" d'Ella Fitzgerald. Aux premiers airs de blues, qui s'échappent, puissants, de cette gorge pourtant si diminuée, la foule de passants s'extasie.

"J'étais émerveillé par sa voix", commente Jonathan, alias Jonny, sur YouTube. Pour immortaliser ce moment magique, il demande aux passants présents de filmer la scène avec son téléphone. "Les rues sont pleines de surprises et d'histoires extraordinaires", affirme ce passionné de rencontres qui a lancé sa propre association, Keep Streets Live, pour soutenir l'art de rues.

"J'espère que cette histoire aidera à se souvenir de ne pas juger les gens que l'on voit dans la rue à leurs apparences, mais de toujours regarder plus loin pour trouver la personne qui se cache derrière", conclut-il. Voilà de quoi réchauffer le cœur.

À LIRE AUSSI
>> La belle histoire du jour : un SDF sauve la famille qui l'héberge d'un incendie
>> VIDEO - "Comme tout le monde", vis ma vie de sans-abris
>> Thony, 29 ans : "Tous les SDF vous le diront, l'hiver, pour nous, c'est l'enfer"