Il jugeait possible de vivre avec 53 livres (environ 62 euros) par semaine, il va devoir le prouver. Le ministre du Travail britannique, Iain Duncan Smith, a été mis au défi de vivre avec cette somme hebdomadaire dans une pétition signée par 370 000 personnes mercredi matin. Une somme qu'il jugeait suffisante, lorsqu'il défendait une refonte des prestations sociales.

"Si je le devais, oui", avait répondu Iain Duncan Smith au journaliste de la BBC qui lui demandait s'il pourrait se contenter de 53 livres par semaine pour vivre. La pétition appelle le ministre "à prouver qu'il est capable, comme il l'a affirmé, de vivre avec 7,57 livres par jour", soit un peu moins de 9 euros.

"Une réduction de 97% de son revenu"

Les signataires demandent à l'homme politique de tenter l'expérience "pendant au moins un an". Le ministre se priverait alors de … 97% de ses revenus actuels, qui s'élèvent à 1 581 livres par semaine (soit 1 863 euros) selon le texte. Iain Duncan Smith a répondu en qualifiant la pétition de "farce détournant l'attention des réformes du système social, qui sont bien plus importantes". "J'ai été deux fois au chômage dans ma vie, je sais ce que c'est de vivre avec le minimum", a-t-il ajouté.

Le ministre des Finances anglais Georges Osborne a présenté mardi une réforme des prestations sociales, prévoyant notamment de réduire le montant de l'aide au logement et de plafonner la hausse de certaines aides.