Corvées, lits au carré, brimades... Mais aussi mixité sociale, esprit de camaraderie, fibre patriotique... Cauchemar ou expérience enrichissante, le service militaire a marqué des générations de Français. M6 le fera revivre aux jeunes téléspectateurs à partir de mardi soir dans "Garde à vous", une télé-réalité plongeant durant trois semaines 19 garçons de 18 à 25 ans dans le quotidien ultra-strict d'un ancien centre d'entraînement commando des Ardennes.

Un retour possible ou pas ?

Une émission qui surfe sur le retour en force de l'idée d'un rétablissement du service militaire obligatoire, depuis les attentats de janvier et a fortiori depuis ceux de novembre. Au nom de la nécessité de reconstruire un vivre-ensemble, et pour revigorer le sentiment d'appartenance à la Nation, des politiques de droite, mais on en trouve aussi à gauche, appellent en en finir avec la Journée Défense Citoyenneté (JDC) - qui n'a "aucune utilité" selon un récent rapport parlementaire - pour rétablir une véritable conscription. Une députée apparentée PS, Marie-Françoise Bechtel, a ainsi lancé une pétition pour "un service national obligatoire ouvert aux deux sexes", qui durerait "de trois à six mois" et non plus dix comme auparavant. Xavier Bertrand, côté Les Républicains, s'est par exemple également prononcé pour "un service d'au moins trois mois, pas facultatif, pour les filles et les garçons".

À LIRE AUSSI >> 3 choses à savoir sur "Garde à vous", ce mardi sur M6

Reste que 18 ans après sa suspension – et non suppression – par Jacques Chirac, un tel retour aurait un coût sérieux (en 1996, chaque conscrit coûtait en moyenne 7.895 euros à l'Etat selon un rapport sur le "service civil" de Luc Ferry). Et qu'entretemps, la nature de l'armée s'est profondément modifiée. "Comment voulez-vous incorporer 900.000 jeunes chaque année ? On n'a plus les casernes, les régiments, on n'a plus les effectifs", avait ainsi lancé en janvier l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin (UDI), jugeant que rétablir le service militaire, dont il n'avait pas voulu la suppression, est "rigoureusement impossible".

Et vous, qu'en pensez-vous ? À vos votes !