Même enfermé dans l'ambassade de l'Equateur à Londres depuis plus d'un an, Julian Assange parvient à faire parler de lui. Le fondateur du site WikiLeaks, toujours visé par un mandat d'arrêt international, a fait une sortie pour le moins inattendue dans une vidéo publiée par le site parodique The Juice Media, dimanche.

Affublé d'un T-shirt aux couleurs de l'Australie et coiffé d'une coupe mulet, Julian Assange revisite en play-back une chanson populaire australienne de John Farnham intitulée "You're the voice". " Nous pouvons écrire ce que nous voulons/ Il faut faire fuiter les choses, et être plus audacieux/ Nous sommes tous sur écoute maintenant" fredonne l'activiste, cherchant à promouvoir son parti, le WikiLeaks Party, pour les élections législatives du 7 septembre et les sénatoriales de décembre. Pas sûr que cette vidéo suffise à redorer l'image du jeune parti accusé de s'être rapproché de l'extrême droite.