Lancé depuis ce lundi soir dans sept secteurs de la région*, dont Lille, Roubaix et Tourcoing, le dispositif "Médi’ligne" de l'Agence régionale de santé (ARS) testera pendant six mois le rétablissement des gardes de nuit des médecins généralistes.

Outre des consultations tous les jours de 20 heures à 6 heures du matin (week-end et jours fériés compris), un docteur sera disponible dans chacun des secteurs pour se déplacer si le patient est immobilisé.

Un égal accès aux soins

"Médi’ligne vise à garantir un égal accès aux soins aux populations les plus fragiles à toute heure et en tout lieu", indique l'ARS Nord-Pas-de-Calais, qui a sélectionné les sept secteurs en fonction "du nombre de personnes âgées, en affection de longue durée, de patients qui sont situés à plus de 30 minutes de soins urgents, ou de parents isolés avec de jeunes enfants."

Ce service avait été supprimé par l'ARS en septembre dernier, car trop coûteuse par rapport à la quinzaine de visite à domicile réalisées chaque nuit. Il a finalement été rétabli, notamment pour désengorger les urgences.

Des médecins mieux indemnisés

"Nous étions répartis sur 153 secteurs, indique à Metro Daniel Lenoir, directeur de l'ARS. Il était difficile de trouver des médecins peu payés sur autant de zones. Aujourd'hui, ceux-ci sont moins nombreux, mais mieux indemnisés. Ils pourront intervenir dans des cas qui ne concernent par le SAMU, comme par exemple pour des personnes âgées."

Pour Lille et Roubaix-Tourcoing, vous pouvez appeler Médi’ligne au 36 24. Dans le Nord au 03 20 33 20 33 et dans le Pas-de-Calais au 03 21 71 33 33. En cas d’urgence, vous serez réorienté vers le SAMU. D'autres secteurs sont prévus si la phase de test s'avère concluante.

* Valenciennes, Lens-Béthune, Dunkerque, Avesnes-sur-Helpe, Fruges.