Un mariage en plein air sous les yeux de 200 à 300 personnes. Sous les applaudissements du public massé sur la place de la République, à Lille, Sandrine Rousseau et Madjouline Sbai, vice-présidentes du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, ont été unies "symboliquement" par la présidente du groupe EELV au conseil municipal de Lille, Lise Daleux.

"On porte haut et fort les valeurs de l'égalité et l'accès au droit pour tous", a expliqué Lise Daleux, soulignant que sa présence et celle de nombreux élus montrait qu'en tant qu'officiers d'état civil, célébrer un mariage homosexuel ne leur posait "aucun problème".

"Respecter la loi"

"Il y a des moments où l'égalité marche un peu plus vite que d'autres", a noté de son côté le député PS Bernard Roman. "Une fois que ce sera dans la loi, il sera du devoir de tous les officiers d'état civil de la respecter totalement", a ajouté l'élu, qui a souligné une nouvelle fois son engagement en faveur de la procréation médicale assistée.

La sénatrice Marie-Christine Blandin, ainsi que des représentants du conseil régional, du conseil général et de Martine Aubry, maire de Lille, assistaient également à la manifestation. Celle-ci se déroulait le jour-même où aurait dû être célébré à Hantay (Nord) le mariage de deux femmes. La maire de la ville avait finalement décidé mercredi d'annuler la cérémonie.

Manifestation des pro-mariage 

Une marche devait suivre la cérémonie symbolique, organisée par la Lesbian et Gay Pride Lille. L'Assemblée nationale a donné le coup d'envoi, jeudi, aux auditions publiques sur le projet de loi sur le mariage homosexuel en organisant une table ronde.

Le projet de loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe, présenté mercredi en Conseil des ministres, sera ensuite examiné en commission dans la semaine du 13 janvier avant d'être discuté en séance publique, à l'Assemblée, le 29 janvier.