Un geste d'une rare violence. Un homme de 46 ans a été mis en examen ce mercredi pour homicide volontaire et écroué. Il est soupçonné du meurtre de sa femme, ce lundi, à Lillers, près de Béthune.

L'autopsie de l'épouse a révélé une hémorragie externe à la suite de multiples coups portés à l'arme blanche, "des dizaines", a précisé le parquet. Le mari, qui a reconnu les faits, avait été appréhendé dans la rue, près de son domicile qu'il avait quitté après l'homicide pour prévenir des voisins.
Le drame s'était déroulé lundi matin sur fond d'alcool et de dispute conjugale.

Déjà condamné par le passé

L'homme mis en examen, quelqu'un qui "peut se montrer violent même s'il regrette son geste aujourd'hui", était connu des services de police, déjà condamné pour outrage, dégradation et port d'arme prohibée, a indiqué le parquet de Béthune.

Il fera l'objet d'un suivi psychiatrique car il a fait état de propos suicidaires. En mai dernier, sous l’emprise de l’alcool, il avait interrompu un grand prix cycliste et il avait menacé de se jeter du premier étage de sa maison. Il avait été condamné à six mois de prison avec sursis.