"Marier le numérique et l’artisanat !" Voilà le fer de lance de l’association Meuh Lab. A sa tête, Thierry Mbaye, un des intervenants de la Semaine de l’innovation qui se déroule cette semaine. "Nous participons au mouvement Do It Yourself (fabrique le toi-même, en français, qui s'expose actuellement à Tourcoing*), un courant pour créer des outils technologiques, souvent avec des objets de récupération."

Meuh Lab s’est spécialisée dans la réalisation d’imprimantes 3D. Ces imprimantes fabriquent des objets en superposant des couches de plastique fondu. "Nous venons d’ailleurs d’en construire une à l’Imaginarium à Tourcoing, avec des composants venus du monde entier. Pour un prix de revient au plus bas : 650 euros."

Des outils fantastiques

Aujourd'hui, Meuh Lab travaille en réseau avec d'autres structures, qui elles aussi fabriquent d’autres outils aussi fantastiques : des drones - objets volants - équipés de caméras pour capter des images aériennes ou des contrôleurs pour jouer de la musique avec son ordinateur.

"Les artistes du numérique, souvent des bidouilleurs férus de technologie, sont les créateurs d’aujourd’hui, continue Thierry Mbaye. Rappelons que l’origine des tablettes tactiles, est un instrument de musique, le Lemur. Celui-ci a été développé par JazzMutant, une petite structure de Bordeaux." Comme quoi les grandes idées peuvent venir de petits bidouillages !