Après plus d'un mois de grève, les facteurs du 8e arrondissement de Lyon ont repris le travail ce mardi matin. Ils dénonçaient notamment les suppressions de tournées et une surcharge de travail. "La direction a trouvé un accord lundi avec les représentants du personnel à l'issue d'une journée de négociations, et après un dialogue social constant pendant le mouvement", écrit la direction dans un communiqué. Cependant, le syndicat Sud n'a pas signé le protocole d'accord.

39 tournées au lieu de 40 aujourd'hui

Les facteurs ont pu conserver 39 des 40 tournées actuelles alors que la Poste comptait les réduire à 38. Ils perdent cependant cinq jours de RTT chacun par an. Pour compenser cette perte, il sera versé à chaque agent dix repos compensateurs. De son côté, la Poste annonce que "ce projet garantit une répartition équitable du travail entre les tournées des facteurs et une qualité de service identique pour nos clients".

La direction a obtenu gain de cause sur un point : pendant quatre semaines en été, les facteurs devront prendre en charge les tournées de leurs collègues partis en congé. Ce dispositif va entraîner "une surcharge de travail", a déploré Sud. Olivier Besancenot, porte-voix du NPA et facteur, était venu soutenir ses collègues lyonnais le 16 avril, disant s'inquiéter des nombreuses réorganisations en cours à La Poste.