"Nos ordinateurs plantaient tout le temps à l’Université Lyon 3, ici, à l’Iram, c’est le grand luxe." Danièle, 26 ans, étudiante en Master 2 en information numérique, qui poursuit l’objectif de devenir webmaster, ne tarie pas d’éloge sur sa nouvelle rentrée au sein de l’Iram à Saint-Etienne.

Dans ces nouveaux locaux inaugurés ce mardi, on trouve une salle de conférence de rédaction du futur (Newsplex), équipée d’un studio de télé avec un fond vert pour les incrustations, de multiples écrans, des caméras, des IPad, une salle de mixage. Tous les outils numériques nécessaires pour les journalistes de demain.

Former des journalistes européens

Cette nouvelle plateforme accueille à la fois, et c’est son originalité, des cours de l’Université Lyon 2, ceux de la faculté Jean Monnet de Saint-Etienne, et les formations continue de l’organisme privé Wan-Ifra qui a l’ambition de former plus de 300 journalistes européens aux nouvelles pratiques liées au numérique.

"Grâce à tous ces équipements, nos étudiants qui viennent une fois par semaine vont pouvoir s’investir dans des nouveaux projets de traitement de l'information, sur de nouveaux supports. C’est un véritable laboratoire et un lieu d’échange des savoirs", s’enthousiasme Arnaud Noblet, responsable de la filière journalisme à Lyon 2.

Une subvention de 500 000 euros

Dans le cours de photographie numérique, des étudiants tentent de rendre plus animée une conférence filmée, en interagissant sur un tableau interactif. "Ces quatre écrans sont tous en réseaux, chaque étudiant peut apporter sa contribution", commente Danielle Toulze, enseignante sur les cultures de l’image à l’Université de St-Etienne.

La Région est le plus gros contributeur au projet Iram. Elle a financé les équipements à hauteur de 500 000 euros et une subvention de fonctionnement de 16 000 euros. La ville de Saint-Etienne a mis 120 000 dans ce projet, et le département de la Loire : 120000 euros.