"J’en avais marre d’attendre que ce type de jeu sorte dans le commerce, alors j’ai décidé de le créer moi-même". A 20 ans, Victor Da Costa, étudiant en quatrième année d’informatique à l'INSA de Lyon, vient de lancer Basketball Pro Management 2013, un jeu de management dans le monde du ballon orange. Le joueur est placé dans la peau d’un coach, et l’objectif est de mener l’équipe choisie vers les sommets, à l’image d’un célèbre jeu de football.

Mais quand les grands studios d’édition font appel à des centaines de développeurs pour fabriquer un jeu, Victor s’est lancé dans l’aventure… tout seul ou presque. "Je me suis occupé de toute la programmation. Puis j’ai confié la réalisation de la base de donnée à trois personnes qui avaient entendu parler de mon projet et qui souhaitaient me donner un coup de main", explique-t-il timidement. Résultat : plus de 20 championnats et 200 équipes sont disponibles, et les profils de 6 000 joueurs ont été recréés.

"Plusieurs fois envie d’abandonner"

Bien sûr, ce ne sont pas les véritables noms, car Victor n’a pas acheté les licences officielles, "mais je suis entré en contact avec la Ligue nationale de basket pour la prochaine version",indique celui qui a confié la conception de la jaquette du jeu à sa sœur. Vendu en ligne pour seulement 20 euros, Basketball Pro Management 2013 a reçu de bonnes critiques de la part de la presse spécialisée et rassemble une communauté de 6 000 personnes sur Facebook.

"J’ai plusieurs fois eu envie d’abandonner le projet, lâche le jeune homme. Je suis conscient que ce n’est pas le meilleur jeu du monde, mais c’est une satisfaction d’avoir réalisé tout cela". Pas de doute, un panier a déjà été marqué.