Grave confusion au centre hospitalier Lucien-Hussel de Vienne. Un patient a subi une opération chirurgicale par erreur après son transfert depuis l’hôpital de Vienne. Celui qui devait passer sur la table d'opération a, lui, littéralement disparu dans la nature. Il n'a pour l'heure toujours pas été identifié par l'hôpital, selon Le Dauphiné Libéré qui révèle l'affaire.

Les faits remontent au 27 novembre 2012. Mais l'hôpital n'en a eu connaissance que le 4 avril. Après une visite de contrôle chez un radiologue, le patient opéré par erreur a été informé du problème. A priori, les dossiers (et identités) des deux malades ont été intervertis lors d'un examen de scanner. "Il a accepté nos explications, et ne court aucun risque du fait de l'intervention qui a été pratiquée", a commenté le directeur de l'établissement, Gérard Servais, qui ne souhaite pas préciser la pathologie traitée par respect du secret médical.

145 patients convoqués

Le centre hospitalier Lucien-Hussel cherche désormais à identifier celui qui devait initialement subir cette opération. Le scanner qu'il a passé indique qu'il s’agit d’un homme de plus de 50 ans. 145 personnes correspondant à ce profil et présentes dans l'établissement le 27 novembre 2012 ont du coup été convoquées, la pathologie décelée requérant "un caractère d'urgence", selon Gérard Servais.

Reste une question : comment un patient a pu se substituer à un autre ? Pour y répondre, une enquête administrative de l'Agence régionale de santé (ARS) est en cours. "Nous regrettons ce déplorable incident et nous veillerons à ce que les deux personnes concernées bénéficient du meilleur accompagnement par l’établissement dans leurs démarches et leur prise en charge", a précisé l’ARS.