On est loin de la majorité obtenue par le socialiste au second tour des élections municipales de 2008. Selon un dernier sondage IPSOS/STERIA pour France 3 Alsace publié mercredi, une liste PS-MRG-FG-EELV conduite au 2ème tour par Roland Ries et une liste rivale UMP-Modem-UDI menée par Fabienne Keller (qui a déjà été maire de Strasbourg, de 2001 à 2008) sont toutes deux créditées de 50% des intentions de vote au tour décisif dans un tel cas de figure.

En cas de triangulaire avec le FN, le PS vainqueur

En cas de triangulaire avec le candidat FN Jean-Luc Schaffhauser (peu probable, celui-ci étant crédité de moins de 10% des intentions de vote au 1er tour), Roland Ries l’emporterait le 30 mars avec 48% des voix, contre 45% à la liste de Fabienne Keller et 7% à celle du Front National.

Pour le premier tour, selon le même sondage, la liste Ries obtient 33% des intentions de vote, devançant légèrement celle de Fabienne Keller (32%). La liste UDI conduite par l’ancien ministre François Loos est créditée de 11%, la liste écologiste EELV menée par Alain Jund de 9%, celle du FN de 8% et celle du Front de Gauche Jean-Claude Val de 5%. Cette enquête d'opinion confirme d'ailleurs un précédent sondage CSA, publié le 6 mars, prédisait également un jeu égal au 2ème tour entre Roland Ries et Fabienne Keller. A Strasbourg, les dés ne sont donc pas jetés.