Un porte-à-porte qui se termine à l'hôpital. Houari Guermat, le candidat UDI-UMP à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a indiqué jeudi avoir été conduit aux urgences de l'hôpital Delafontaine après avoir reçu une boîte de conserve sur la tête alors qu'il était en campagne dans la cité Gaston Dourdin.

Le candidat affirme avoir été pris, vers 15 heures, "au milieu d'une descente d'une centaine de policiers". "Dans la confusion, précise-t-il, il a reçu une boîte de conserve sur la tête. Il souffre "de multiples contusions qui nécessitent des points de suture".

"Insécurité croissante"

Le candidat de droite n'en oublie pas de faire campagne. Dans un communiqué, il voit dans cet événement le signe de "l'insécurité croissante" à Saint-Denis et rejette la responsabilité sur la municipalité communiste - dirigée par Didier Paillard -, qui a "toujours refusé l'installation de la vidéosurveillance" dans la commune tandis que le candidat socialiste, Mathieu Hanotin, "a cautionné la politique du gouvernement et la suppression de 20 postes de policiers et des cars de CRS partis à Marseille".

Le candidat de droite propose pour sa part la création "d'une véritable police municipale et l'installation de caméras dans les lieux dangereux. Contactée par metronews, la préfecture de police n'avait pas confirmé l'opération policière jeudi en fin d'après-midi.