Le drame est arrivé dimanche soir, vers 19 h 40. En descendant du tramway, à l’arrêt René-Cassin, sur la ligne 2, un enfant de trois ans a trébuché et est resté coincé entre le tram et le quai. Il était accompagné de trois frères et sœurs, qui n’ont pu rien faire.

Le bras de l’enfant aurait été happé, l’entraînant jusqu’au terminus, deux arrêts plus loin. En effet, le conducteur, dont les rétroviseurs se rétractent automatiquement dès le démarrage, ne s’est rendu compte de la situation qu’en sortant de sa cabine.

La famille de la jeune victime, ainsi que le conducteur, ont été conduits au service médico-psychologique du CHU. A la Semitan, le personnel est lui aussi en état de choc. "C’est un drame épouvantable, qui touche toute l’entreprise", réagit la Société des transports de l'agglomération nantaise. En cause évidemment, l’âge de la victime, mais aussi les circonstances de ce décès.

121 millions de voyageurs par an

Dramatique, choquant, ce type d’accident mortel reste pourtant exceptionnel à Nantes. "C’est très rare, il en survient à peu près un par an", estime Murielle Breheret, de la communication à la Semitan, qui tient à mettre cette "statistique horrible" en perspective avec les 121 millions des voyageurs par an et les 25 millions de kilomètres effectués sur le réseau. Quoiqu’il en soit, la Semitan attend les conclusions de l’enquête de police pour voir quelles conséquences tirer en matière de sécurité.

Le dernier accident mortel, a eu lieu le 15 décembre 2012 : un étudiant de 19 ans s'était fait happer par une rame qu'il n'avait pas vu arriver. L'enquête avait montré qu'il était en état d'alcoolisation.  En revanche, les collisions légères, sont elles en augmentation. En 2011, 33 personnes en voiture, deux-roues, ou piétons ont été blessées sur le réseau et au total, 129 collisions ont été enregistrées sur les trois lignes.

La Semitan note en effet une montée de l’inattention de beaucoup de voyageurs : "Ils traversent les voies avec le casque aux oreilles ou le portable à la main et n’entendent pas la sonnette." Des campagnes de communications sont régulièrement affichées dans le tramway.