C'est une scène d'une extrême violence à laquelle ont assisté les policiers niçois samedi après-midi. Un homme d'origine polonaise est décédé au pied d'un immeuble du quartier de l'Ariane. La victime lardée de coups de couteau et âgée de 25 à 30 ans, a succombé à l'arrivée des pompiers et des forces de l'ordre. Selon le quotidien Nice-Matin, la victime aurait été retrouvée par des témoins dans une cour intérieure d'un immeuble de la route de Turin.

Mais les faits ne s'arrêtent pas là. Des traces de sang, vraisemblablement celui de la victime, ont permis aux policiers de remonter jusqu'à un appartement au troisième étage de ce même immeuble. Là, les forces de l'ordre trouvent une porte fermée à clés. Sans savoir ce qu'ils allaient découvrir, ils ont enfoncé la porte et ont retrouvé à l'intérieur de cet appartement une jeune femme, ligotée et bâillonnée qu'ils ont pu sauver in extremis. Cette deuxième victime, Polonaise également et elle aussi âgée de 25 à 30 ans, a été transportée à l'hôpital. Son pronostic vital n'est pas engagé.

L'homme défenestré par son agresseur ?

Pour le moment, les enquêteurs ne sont pas encore en mesure d'établir la nature des liens entre les deux victimes ni de préciser les circonstances du drame. Seule certitude, l'homme aurait chuté de la fenêtre de l'appartement. Les enquêteurs doivent maintenant déterminer si son (ou ses) agresseur ne l'aurait pas poussé dans le vide.

La police judiciaire, chargée de l'affaire, a placé en garde à vue trois personnes, originaires des pays de l'Est, toutes riveraines. Les auditions se poursuivent actuellement.