Cette fois, le Grand Paris Express ne peut plus faire marche arrière. Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) a approuvé lundi à l'unanimité l'investissement de 5,295 milliards d'euros qui permettra de créer, entre 2015 et 2020, la ligne 15 sud du métro automatique. Cette première ligne (qui fera suite au prolongement de la ligne 14 jusqu'à Saint-Ouen) reliera Pont de Sèvres à Noisy-Champs.

"En adoptant cette décision, la SGP met en œuvre la feuille de route présentée par le Premier ministre le 6 mars dernier", précise la SGP. L'enquête publique doit être ouverte "d'ici à fin 2013", pour un démarrage des travaux prévu en 2015.

33 kilomètres et 16 nouvelles gares

Selon le président de la SGP, André Santini, ce tronçon sera "l'un des plus fréquentés du réseau" et permettra d'alléger la saturation du RER A. Entièrement souterrain, il s'étendra sur 33 kilomètres, comptera 16 nouvelles gares réparties sur quatre départements (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne) et comptera 300.000 voyageurs par jour.

L'ensemble du réseau du Grand Paris Express doit être réalisé d'ici à 2030.