Les cyclistes poursuivent leur percée à travers la capitale. Le conseil de Paris devait entériner lundi soir un financement Ville-Région portant sur un peu plus de onze kilomètres supplémentaires, qui seront mis en chantier à l'automne prochain.

Le plus gros morceau concerne le boulevard Diderot (XIIe), avec la création d'un itinéraire de 3,8 kilomètres sur le trottoir reliant le quai de la Râpée et l'avenue Daumesnil, utilisé pour aller de Nation à la gare de Lyon. Une bande cyclable de 1,6 km sera créée rue de Lourmel (XVe) pour rejoindre le boulevard de Grenelle depuis les Maréchaux.

"C'est une liaison importante qui dessert tout l'ouest du XVe, précise-t-on au cabinet de l'adjointe aux transports Annick Lepetit. En outre, à côté de ces aménagements structurant prévus par le plan vélo 2010-2014, sont prévues des liaisons interquartiers".

Dix nouveaux axes cyclables verront ainsi le jour avant la fin de l'année : rues de Valois-Baujolais-Montpensier (Ier), Pont Louis-Philippe-pont de l'Archevêché (IVe), avenues Charles Floquet-Léon Bourgeois (VIIe), rue de la Tour d'Auvergne (IXe), rue Eugène Varlin (Xe), rue de Montreuil (XIe), rue Sergent Bauchat (XIIe), rue du Poteau (XVIIIe), rue Letort (XVIIIe) et rue des Grands Champs (XXe).

Le Plan vélo de la Ville, voté en juin dernier, prévoit pour 2020 un réseau de 800 km de pistes cyclables. "Cet objectif est déjà quasiment atteint si l'on inclut la mise en œuvre des doubles sens cyclables, précise la Ville. On compte actuellement près de 700 kilomètres cyclables dans la capitale".

De nombreux aménagements restent à réaliser, en lien avec les chantiers d'urbanisme prévu d'ici trois ans : l'aménagement de la rue de Rennes, qui se poursuivra jusqu'au printemps 2012, les Maréchaux, le long du chantier d'extension du T3 et les berges de Seine, l'an prochain, et la place de la République en 2013.
 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter