Comment ont-ils réussi leur coup sans se faire prendre? C'est la question que tout le monde se pose. Jeudi dernier, une cinquantaine de kilos d'or en lingots -44 kilos selon plusieurs sources- ont été volés à la société de transport de valeur Brink's dans les soutes d'un avion au départ de Paris et à destination de la Suisse.

"Complicité aéroportuaire"

L'or avait été chargé à l'aéroport de Roissy dans les soutes d'un avion de ligne du groupe Air France à destination de Zurich, a indiqué la source, confirmant une information de TF1 et LCI. Au cours de l'or lundi, cela représente un butin d'environ 1,6 million d'euros.

Tous les jours, ce type de chargement est effectué dans cet avion, les employés de la Brink's restant sur le tarmac jusqu'au départ de l'avion, autour de 13 heures, selon la source. Les voleurs ont "très certainement profité de complicités aéroportuaires", a-t-elle précisé.

Aucune interpellation

L'enquête, confiée à la section de recherche de la gendarmerie du transport aérien, s'annonce "complexe", le vol n'ayant été découvert par la Brink's que le lendemain, vendredi, en Suisse.

Outre le transport de valeurs par avion, cette société américaine emploie 1.800 agents de sûreté qui réalisent dans des aéroports français l'inspection des passagers, des bagages cabine et des bagages de soute, ainsi que le contrôle des véhicules. Il n'y a eu aucune interpellation.