Il était au Parc des Princes mercredi dernier pour applaudir le PSG. Ce 8 avril, il prendra l'avion, non pas pour se rendre à Londres pour le match retour contre Chelsea mais direction la Chine. Une fois de plus, Gérard Depardieu devrait se faire remarquer par son absence au palais de justice de Paris où il doit être jugé en appel ce mardi à 13h30 pour conduite en état d'ivresse sur son scooter. Pour ces faits, commis le 29 novembre 2012 dans le 17e arrondissement  de Paris, le comédien avait été condamné en première instance à 4000 euros d'amende.

"Il ne cherche pas à fuir"

Tantôt au Monténégro, tantôt dans le sud de l'Italie au moment de ses rendez-vous avec la justice, le comédien "ne viendra pas" donc sur l'île de la Cité. Pourtant, selon son conseil, il sera toujours dans la capitale à cette date... mais doit prendre l'avion. "Il va en Chine faire son métier d'acteur, pour rencontrer des personnes du monde du cinéma. Techniquement, l'horaire de décollage et l'horaire de l'audience sont potentiellement compatibles, mais il ne devrait pas venir. (…) D'ailleurs, le président m'a dit qu'il considérait que ce n'était pas nécessaire, a priori. Je saurai tout cela de manière définitive mardi matin", précise Me De Caumont à metronews.

L'avocat, qui souligne que son client "ne cherche absolument pas à fuir la justice", avait plaidé la relaxe et fait appel du jugement. "La condamnation à 4000 euros d'amende, par rapport au montant maximal de 4500 euros est une grosse somme" estime-t-il.  La star française s'est déjà acquittée de l'amende. "Il a même bénéficié de la remise de 20% que la justice octroie depuis un certain temps à ceux qui paient rapidement détaille Me Erc de Caumont. Mais même s'il s'agit de 3200 euros qui ne mettent pas mon client économiquement en péril, nous souhaitons les récupérer".