Cette année, la Nuit Blanche va commencer de façon sonore : à 19 heures précises, des dizaines de cloches vont résonner tout au long du parcours, dans les églises et les bâtiments publics. Les particuliers sont aussi invités à participer à l'œuvre collective de Martin Creed, pour donner le coup d'envoi de la 12e édition de la Nuit Blanche.

Un événement qui n'a rien perdu de ses ambitions et qui fait la part belle aux nouvelles installations parisiennes. Au cœur du dispositif : les berges de Seine, qui vont accueillir des installations monumentales. La plus impressionnante : celle du compositeur contemporain allemand Karlheinz Stockhausen, qui va faire jouer un quatuor à cordes depuis quatre hélicoptères en vol au-dessus de Paris. À minuit, le clou du spectacle sera un feu d'artifice sur la Seine. La fête se prolongera sur les berges jusqu'au petit matin avec un DJ set de plusieurs artistes de la scène parisienne.

Nuage de brume place de la République

Le parcours s'étirera ensuite du Marais au Canal Saint-Martin en passant par Belleville et Ménilmontant. Autre œuvre remarquable, celle de l'artiste danois Palle Nielsen, place Stalingrad (19e) : un immense village en mousse pour les enfants, une œuvre qu'il n'avait pas reproduite depuis 1968 ! Enfin, on attend tout particulièrement la déambulation sonore et lumineuse que le britannique Hassan Khan proposera dans le jardin de Belleville (20e) ou l'immense nuage de brume installé place de la République (10e) par le japonais Fijuli Nakaya.

La manifestation a coûté 1,2 million d'euros à la ville de Paris. "Le même budget depuis 2003, souligne l'adjoint à la culture, Bruno Julliard. Les partenaires privés ont participé à hauteur de 420 000 euros. Cette année sera surtout la dernière année de la Nuit Blanche pour Bertrand Delanoë, qui en a été à l'origine, en 2003. Lors de la présentation de ce jeudi matin, il s'est félicité de ce dernier cru. "Je me demande chaque année si on ne va pas sombrer dans la routine. Mais c'est ça la magie de Paris. C'est qu'à chaque fois, elle se réinvente". Rendez-vous le 5 octobre pour le vérifier.