Quel arrondissement parisien est le plus féministe ? Où le Parti pirate a-t-il fait son meilleur score ? Au lendemain des élections européennes, metronews s'est penché ce lundi sur les résultats dans la capitale, arrondissement par arrondissement.

Dans le 18e, Cannabis sans frontières dépasse Christine Boutin
Dans le 18e arrondissement, la liste Cannabis sans frontières menée par Farid Ghehioueche a remporté l’adhésion de 402 électeurs, soit 0,88 % des suffrages. En valeur absolue, la liste recueille une centaine de voix de plus que la liste Force Vie menée par Christine Boutin, pourtant ancienne ministre et ancienne candidate à la présidentielle.

L'UMP Alain Lamassoure plébiscité dans le 16e
Sans surprise, la liste UMP d’Alain Lamassoure a fait son meilleur score, en valeur relative, dans le 16e arrondissement de voix où il est arrivé en tête avec 46,08 % des suffrages. Mais en valeur absolue, c’est dans le 15e arrondissement qu’il récolte le plus de voix (21.012 bulletins).

Larrouturou franchit la barre des 5% dans deux arrondissements
Pierre Larrouturrou, l’économiste et fondateur du parti Nouvelle donne, tête de liste en Ile-de-France, a franchi la barre des 5% dans deux arrondissements parisiens : le 11e et le 20e.

Le 18e et le 20e sont les plus féministes
Le 18e et le 20e sont les arrondissements les plus féministes de la capitale. Caroline de Haas, la tête de liste de Féministe pour une Europe solidaire, y a en effet remporté ses meilleurs scores, avec 0,57 % des voix. Dans le 20e, elle est au coude-à-coude avec Christine Boutin, une trentaine de voix les séparant.

Les Verts en bonne position dans le nord-est parisien
Pascal Durand, la tête de liste EELV, arrive 2e dans quatre arrondissements parisiens : les 10e, 18e, 19e et 20e.

Besancenot à la traîne dans tout Paris
L’ancien candidat à la présidentielle Olivier Besancenot, tête de liste du NPA aux élections européennes, n’a pas séduit les Parisiens. Avec 0,74 % des voix à l’échelle de la capitale, il s’est fait distancer dans tous les arrondissements. Dans le 12e, il arrive ainsi derrière Stéphane Guyot, candidat du Parti du vote blanc.

Le 4e et le 12e sensibles à l'espéranto
Le 4e et le 12e sont les arrondissements les plus "espérantophile". Laure Patas d'Illiers y enregistre ses meilleurs scores (0,13 % des suffrages).

Le Parti pirate flirte avec le 1% dans le 10e
Avec ses 0,99 % des voix, le Parti Pirate enregistre son plus haut score dans le 10e arrondissement de Paris. Véronique Vermorel devance même Olivier Besancenot, Christine Boutin et Nathalie Arthaud, tous trois candidats au moins une fois à une élection présidentielle. Lors des élections municipales, c'est le seul arrondissement de la capitale où un candidat du parti s'était présenté.

Les centristes en bonne place dans trois arrondissements
Marielle De Sarnez, la tête de liste UDI/Modem arrive 2e dans trois arrondissements de la capitale : les 7e, 8e et 17e.