"May fascism rest in hell", tel est le message que l'on pouvait lire sur le corps dénudé d'une militante Femen ce mercredi midi à Paris. Sur son compte Twitter, Femen France a revendiqué juste après les faits cette " action sur l'autel de Notre Dame pour appeler à la mort du fascisme".

La militante a été interpellée par la police sur le parvis de la cathédrale et conduite au commissariat. Cette action intervient au lendemain du suicide de Dominique Venner, 78 ans et figure de l'extrême-droite.

En février dernier, les Femen avaient déjà mené une action dans la cathédrale Notre-Dame de Paris avant d'être interpellées par les forces de l'ordre.