Un scénario de film catastrophe. Samedi soir alors que près de 1.400 personnes sont en train de visiter la tour Eiffel (7e), un appel anonyme annonce un attentat pour 21h30. Le monument est alors immédiatement évacué et les forces de l'ordre mettent un place un large périmètre de sécurité autour du Champ de Mars.

L'alerte sera levée à de 22h15 et la tour Eiffel rouverte aux touriste quelques minutes plus tard, après que les lieux aient soigneusement été inspectés par les équipes spécialisées de la police.

Des alertes à la bombe fréquentes à Paris

L'appel avait été reçu dans le département du Val-de-Marne et aurait été passé depuis une cabine téléphonique située dans ce même département de la banlieue parisienne, a précisé une source policière à l'AFP. Comme c'est l'usage en pareil cas, la section antiterroriste de la brigade criminelle de la police a été saisie de l'enquête.

Les alertes à la bombe visant des monuments et des lieux publics sont fréquentes dans la capitale française, mais toute alerte est "traitée avec sérieux", a-t-on souligné.