Il est feuilleté, mais ce n'est pas un croissant. Il est rond et frit, mais ce n'est pas un donut. Appelez-le "cronut". Cette pâtisserie hybride franco-américaine a rendu les habitants de New York hystériques l'année dernière, à tel point qu'il fallait faire plusieurs heures de queue devant l'unique enseigne qui les distribuait pour acheter le précieux sésame.

Vendredi dernier, sa déclinaison française, le "croinut", est arrivée à Paris. C'est la chaîne de restauration "The hot dog corner" qui a lancé sa propre recette, mais le concept reste le même. "Le jour du lancement, quinze personnes attendaient devant la boutique, explique le manager. Depuis, on a été en rupture de stock".

À metronews, on n’est pas sûrs que la mayonnaise prenne dans la capitale. Le croinut est (très) gras, un peu trop consistant et les puristes du croissant lui préféreront les véritables viennoiseries. Si vous voulez vous sentir dans la peau d'un américain, on vous conseille plutôt d'opter pour les hot-dogs faits maisons de la même enseigne. Happy-hour entre 15h et 18h.

Hot-dog corner, de 11h à 22h.
Croinut à 3€, hot dog à partir de 4,50 €
61, rue de Vaugirard (6e), au 45 rue des Martyrs (9e) ou au 108 rue Saint-Denis (2e)