Des vitres et une porte totalement éclatées suite à des jets de pavés. Ce matin, les militants socialistes de la section de Malakoff (Hauts-de-Seine) ont découvert leur permanence vandalisée. 

Selon Thibault Delahaye, le responsable de la section, "des jets de pavés ont été lancé sur la porte et les fenêtres du local. Tout est cassé". Aucun vol n'aurait cependant été commis. "C'est dommage que le débat démocratique se fasse à coups de pavés", regrette le jeune homme.

Des autocollants de la Manif pour Tous

Trois autocollants de la Manif pour tous, l'association qui lutte contre le projet de loi sur le mariage homosexuel, ont également été retrouvés sur les murs de la permanence. "Les autocollants ont été posés sur les visages de François Hollande et de notre élue, Julie Sommaruga, explique Thibault Delahaye. Pour nous, c'est clairement un acte homophobe." Le 21 janvier dernier, la permanence avait déjà été vandalisée. Des tags homophobes ("Homo NON" et "Adoption homo NON") avaient été inscrits sur les murs du local.

De leur côté, les organisateurs de la Manif Pour Tous ont tenu à indiquer leur étonnement. "On veut nous faire porter le chapeau, mais ce genre d'action n'a rien à voir avec notre mouvement, s'indigne Frigide Barjot, porte-parole du collectif. Nous sommes pacifistes. Ce genre d'action ridicule est évidemment condamnable". 

Durant le week-end, une centaine d'autocollants portant la mention "Non au mariage à l'adoption à la PMA à la GPA pour tous, tous aux Champs Elysées le 24 mars!" ont été apposés sur la devanture d'un autre local du PS à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), selon le secrétaire de la section socialiste Thomas Puijalon.