Selon une brève du Journal du dimanche de ce 18 août, Nathalie Kosciusko-Morizet, a longtemps hésité, avant d'être la candidate de l'UMP pour la capitale, à se lancer à la conquête de la mairie de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). 

Une information révélée dans la biographie de NKM, écrite par les journalistes Gaspard Dhellemmes et Olivier Faye, La femme du premier rang (éditions Jacob-Duvernet), à paraître le 2 septembre prochain.

Une rumeur "totalement délirante"

Pourquoi se présenter à Boulogne-Billancourt ? L'hebdomadaire explique que cette ville est "traversée par l'avenue André-Morizet, en hommage à l'ancien maire de la commune et arrière-grand père de la candidate".

Contactée par metronews, l'équipe de campagne de NKM dément cette information et ajoute que "cela relève d'une pure invention". "L'imagination des auteurs semble fertile, on espère néanmoins que le reste de l'ouvrage n'est pas du même tonneau", précise l'entourage dans un communiqué.

Agacé, Vincent Roger, porte-parole de NKM pendant la primaire UMP, juge cette rumeur "totalement délirante". "Si on en est là au niveau des scuds, c'est grave. En tout cas, j'ai été présent lorsqu'elle a déclaré vouloir se présenter à Paris, et je ne l'ai jamais entendu parler de Boulogne-Billancourt", explique-t-il à metronews.