Des billets à 100 euros pour la Martinique ou la Guadeloupe. Ce n'était pas un poisson d'avril et les organisateurs de l'opération promotion d'Air Caraïbes se sont même fait dépasser par les évènements. Avec leur opération "il ne faut pas traîner au lit", des centaines de clients se sont rués à l'aéroport d'Orly et ont provoqué une jolie cohue qui a nécessité l'intervention des forces de l'ordre.

Du 1er au 5 avril, la compagnie, qui dessert les principales destinations des Caraïbes, avait en effet prévu de fêter l'inauguration d'un nouveau comptoir à Orly Sud. Pour l'occasion, elle avait décidé de mettre en vente 50 billets par jour à un tarif ultra-compétitif : 100 euros l'aller-retour. Une offre alléchante, qui en a attiré plus d'un.

L'opération transférée... sur Internet

Ainsi, plus de 500 personnes se sont présentées dès l'ouverture du comptoir à 8h du matin, dans l'espoir d'obtenir l'un de ces billets. Selon TF1, certains avaient même passé la nuit sur place. Une foule à laquelle les organisateurs n'étaient pas préparés. Bousculade, cohue, quelques malaises et intervention des forces de l'ordre pour maintenir le mouvement de foule... "On a été clairement dépassés par le succès, reconnait un porte-parole de la compagnie. Par mesure de sécurité, et pour éviter tout débordement, nous avons donc choisi de suspendre l'opération".

Mais la compagnie a promis de continuer l'opération et de mettre en vente 500 billets par jour... sur son site Internet. Les techniciens de maintenance du site sont désormais prévenus : il risque d'y avoir de l'affluence.