Malheureusement, la modernité n'est pas que bénéfique. En témoignent les photographies "avant-après" publiées dans l'ouvrage Souvenirs de Paris, hauts lieux disparus. En 144 pages et 150 photos, François Legrand et Samuel Picas racontent ainsi les évolutions de Paris ou plutôt les "dégradations de Paris".

Des lieux chargés d'histoire

En regardant les cartes postales ou clichés de l'époque et les photos récentes prises par Samuel Picas, le lecteur sera bien souvent nostalgique.Des bistrots et brasseries de quartiers devenus des magasins de vêtements, Le Rat mort où Rimbaud se taillada le poignet devenu une banque, la première discothèque rock de Paris devenue un fast-food ou encore des halles aux vins devenues faculté...

Comment ne pas regretter ces adresses incontournables qui ont fait l'histoire de la plus belle ville du monde ? A défaut de les avoir connues dans la vraie vie, les lecteurs pourront les (re)découvrir à travers des images, et revivre les temps forts qui ont fait leur histoire grâce aux légendes riches en informations.

Souvenirs de Paris, hauts lieux disparus, de François Legrand et Samuel Picas, 144 pages, 150 photos. Editions Parigramme, 12,90 euros. Disponible dans toutes les bonnes librairies.