Il avait reçu plusieurs balles dans le ventre et des coups de barre de fer au visage. Le jeune homme, grièvement blessé après une rixe qui a eu lieu samedi à Sevran, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital, des suites de ses blessures, indique leparisien.fr.

Les échauffourées ont éclaté vers 01h du matin samedi soir, à l'issue d'un concert de rap organisé dans une salle des fêtes de la ville. Selon une source proche du dossier, la rixe aurait opposé des jeunes de la cité des Beaudottes à un groupe du quartier Rougemont. Ce sont des voisins, alertés par le bruit et des détonations, qui ont prévenu la police, a précisé la préfecture. Lorsque les fonctionnaires sont arrivés, une cinquantaine de personnes ont pris la fuite, laissant la victime au sol, dans un état critique.

"Ca chauffe depuis des mois, c'est comme une cocotte-minute"

Touché par plusieurs balles dans le ventre, le jeune homme a été transporté à l'hôpital. Il a été dirigé ver l'hôpital Baujon. Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, la victime, déjà connue des services de police, aurait également reçu des coups de barre de fer au niveau du visage.

D'après M. Gatignon, cette rixe est survenue dans un contexte de fortes tensions, depuis plusieurs mois, entre les jeunes des quartiers des Beaudottes et de Rougemont. "On est sur un affrontement entre bandes rivales, il ne s'agit pas d'un règlement de comptes", a souligné M. Gatignon. "Ca chauffe depuis des mois, c'est comme une cocotte-minute. Hier, ça a pris une tournure tragique", a souligné le maire.

Quatre balles percutées de 9 mm, trois étuis de 9 mm et un aérosol à gaz ont été découverts sur place. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l'enquête. Cette agression ne semble pas liée à l'attaque à l'explosif d'un appartement de Sevran survenue samedi matin.