Un membre des Pink Panthers, ce groupe de criminels spécialistes des braquages de bijouterie de luxe, en fuite après avoir été condamné en Allemagne, a été arrêté ce mardi en région parisienne. Cet homme né au Monténégro a été arrêté à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) par les policiers de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne. Il a été déféré mardi dans la soirée devant la justice, qui doit valider son extradition vers l'Allemagne. Un mandat d'arrêt européen avait été délivré après sa condamnation par la justice allemande à 7 ans et 6 mois de prison pour "vol à main armée et séquestration".

Sang-froid impressionnant

Le gang des Pink Panthers, qui compterait entre 100 et 150 membres issus des pays de l'ex-Yougoslavie, s'est forgé une réputation de "pro du casse" en s'attaquant aux bijouteries de luxe du monde entier, faisant preuve "d'une maîtrise et d'un sang-froid impressionnants", selon une source policière. La plupart des plus grands braquages de bijouterie de ces dix dernières années leur sont attribués, à Dubaï, en Suisse, au Liechtenstein à Monaco, ou encore Tokyo, Paris, Saint-Tropez, Allemagne et Autriche.

Le gang doit son nom aux policiers anglais qui l'avaient surnommé ainsi après un braquage à Londres en 2003 où un diamant avait été dissimulé par l'un des braqueurs dans une crème de beauté, comme dans l'un des épisodes de la série "The Pink Panther". Ce gang est soupçonné avoir volé pour plus de 250 millions d'euros de bijoux au cours de ces dix dernières années.