Accident ou acte délibéré, la police devra faire toute la lumière sur ce qu'il s'est passé ce jeudi en fin d'après-midi en gare de Yerres (Essonne).

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime, une jeune fille de 18 ans, aurait été heurtée par un train après avoir été poussée sur les rails par une adolescente du même âge. Celle-ci a été interpellée peu après le drame et été placée en garde à vue du commissariat de Montgeron. "Entre l'acte vraiment volontaire de pousser quelqu'un sous un train et l'acte involontaire, l'empoignade qui a mal tourné, il y a un champ qu'il nous faut explorer", a précisé Gilles Charbonnier, procureur d'Evry.

Pronostic vital engagé

Soignée sur place en urgence, la victime a été héliportée et hospitalisée dans un état très grave. "Elle a été blessée essentiellement aux jambes". "Elle se trouve dans un état grave et son pronostic vital est engagé" selon plusieurs sources.

Depuis 17 heures, la police procédait à l'audition de témoins afin de déterminer les circonstances du drame. Les bandes des caméras de vidéosurveillance devraient aussi apporter des éléments déterminants à l'enquête en cours.

Des témoins clés

Selon les policiers dépêchés sur place, la jeune mineure en garde à vue et âgée de 15 ans a été interpellée juste après le drame sur désignation de témoins. A 20 heures, elle n'avait toujours pas été entendue. "On ne sait pas si les deux jeunes femmes se connaissaient, si elles étaient dans le même lycée. S'il est avéré que la jeune fille a été poussée, comme l'affirment plusieurs témoins, il nous faudra déterminer les raisons d'un tel geste..." indiquait jeudi soir une source policière.