Décidément, les expatriations à l'étranger sont à la mode en ce moment. Après l'annonce de Gérard Depardieu de partir en Belgique, puis en Russie (on ne sait plus trop où il est), voilà que c'est une autre personnage qui a décidé de franchir la frontière ... mais uniquement pour les affaires. 

C'est le site Mediapart qui a révélé le transfert mais la société l'a indiqué dans un communiqué hier : "Arthur va continuer à payer ses impôts en France". "Toutes les sociétés françaises du groupe (y compris la société transférée qui conserve une succursale en France), acquittent leurs impôts en France et continueront de le faire à l'avenir", a précisé la société.

Seule la société est transférée au Luxembourg

Le bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) daté du 11 janvier 2013 indique que la société Arthur World Communication Group (AWCG), dont le capital s'élève à 52 millions d'euros, a été transférée à Luxembourg. Elle était jusqu'alors domiciliée à Paris. 

Ce transfert devrait permettre à Arthur de développer de nouvelles activités à l'international, a précisé le groupe, sans donner plus de détails. Mais si la société s'exile au Luxembourg, Arthur, lui, restera résident français et devrait, naturellement continuer à payer ses impôts en France. "Il en va de même pour son président Jacques Essebag 'dit Arthur' qui est résident fiscal français", indique selon le communiqué.

Arthur, qui est également propriétaire de la station Ouï FM et humoriste, a été rendu célèbre dans les années 1990 grâce à l'émission "Les enfants de la télé" sur France 2. Il anime actuellement des programmes de divertissement sur TF1.