L'issue de la présidentielle américaine n'est par pour tout de suite mais cela n'empêche pas Caitlyn Jenner de s'intéresser de près aux programmes des candidats. Avec ses opinions fermement ancrées du côté des républicains, comme l'indiquait déjà Kim Kardashian en 2012, Caitlyn Jenner soutiendra la candidature du candidat républicain, en novembre prochain.

Une trans qui supporte... un anti-trans

Une position qui peut paraître surprenante, quand on connaît les opinions de certains républicains sur l'homosexualité et les personnes transgenres. Mais pour Caitlyn Jenner, engagée à faire accepter la communauté LGBT dans la société américaine, cette issue ne pourra se concrétiser que par une politique républicaine. Si, si.

EN SAVOIR + >> Qui est Ted Cruz, le challenger de Donald Trump ?

Dans une interview accordée à The Advocate, Caitlyn Jenner a reconnu que les démocrates étaient bien plus ouverts que les républicains sur la question des transsexuels mais que l'un de ses candidats préférés était ... Ted Cruz, le sénateur de l'Etat du Texas. "J'aime bien Ted Cruz. Je le trouve très conservateur, c'est un bon expert de la Constitution et un orateur hors pair mais je ne le soutiens pas car c'est un chrétien évangélique et probablement le plus radical sur la question des transsexuels", dit-elle. La principale alternative à Donald Trump pour être candidat du Parti républicain avait récemment utilisé le mot "infliger" pour expliquer combien la fréquentation de cette communauté pouvait lui sembler gênante.

Jenner conseillère ?

Alors pourquoi soutenir un homme, qui s'oppose au mariage gay, a voté "non" pour le "Violence Against Women Act" au Sénat et qui pense que Phil Robertson, star de la téléréalité Duck Dynasty et ouvertement homophobe ferait un excellent ambassadeur à l'ONU ? Pour Caitlyn Jenner, l'économie est primordiale. "Nous avons besoin d'emplois et d'une économie dynamique. Je veux que chaque personne trans ait un emploi. Avec notre dette de 19 milliards de dollars qui ne cesse d'augmenter, nous dépensons de l'argent que nous n'avons pas et nous allons dans le mur. Je ne veux pas assister à cela. Ce n'est pas le socialisme qui a construit ce pays mais le capitalisme, la libre entreprise", dit-elle.

Un peu plus loin, elle propose même ses services au futur président des Etats-Unis. "Ne serait-ce pas génial ? Disons qu'il va être président. Toutes mes copines et moi pourrions le conseiller sur sa prise de décision concernant la question des trans. N'est-ce pas une bonne idée ? (...) Je veux être l'ambassadeur des trans auprès du président des Etats-Unis, alors nous pourrions lui dire 'Ted, nous aimons ce que tu fais mais qu'est-ce qu'il se passe, là?", lâche-t-elle sans la moindre plaisanterie. Caitlyn Jenner à la Maison Blanche, voilà qui pourrait inspirer les scénaristes de House of Cards.

EN SAVOIR + >> Caitlyn Jenner, élue femme de l'année aux Glamour Awards