Elle n'allait pas partir sur la pointe des pieds. Geneviève de Fontenay a fait des adieux au public très remarqués à l'occasion de l'élection de Miss Prestige national, qui s'est tenue samedi soir dans le Haut-Rhin. La présidente d'honneur a remis pour la dernière fois une écharpe, en l'occurrence à Emilie Secret, une étudiante picarde de 23 ans, lauréate 2016 du concours de beauté.

Les larmes aux yeux, elle a ensuite prononcé quelques mots que les principales intéressées apprécieront. ''Les stars maintenant c'est Nabilla avec sa poitrine farcie. C'est Zahia qui sert de dessert à un footeux. Je ne me sens plus du tout à l'aise dans cette société qui part en vrille'', a déclaré Geneviève de Fontenay, qui s'en était déjà prise en 2014 à Nabilla et à sa ''poitrine farcie''.

Sur le tapis rouge du Paradis des sources de Soultzmatt

Chapeau noir et blanc, jupe en velours noir, et fard bleu aux paupières, l'ex-patronne de Miss France a été assaillie à son arrivée par les journalistes et les caméras avant de se rendre sur le tapis rouge du cabaret du Paradis des sources, situé à Soultzmatt. "C'est une page de ma vie qui va se tourner. Il y a toujours un peu d'émotion. Je suis quand même une personne sensible", a raconté Geneviève de Fontenay les yeux mouillés.

Ce départ s'est déroulé sur fond de bisbilles entre Geneviève de Fontenay et Christiane Lillio, la présidente du comité Miss Prestige. Cette dernière avait reproché dans la presse régionale à la dame au chapeau de réclamer des cachets trop importants par rapport à ceux remis aux participantes.

A LIRE AUSSI
>> Pour Geneviève de Fontenay, les Miss c'est terminé !
>> "Garniture" et "poitrine farcie" : Nabilla répond à Geneviève de Fontenay et sa "capote sur la tête"