Ne pas mettre de mots sur les maux, parfois cela vaut mieux. Le cancérologue Claude Maylin, qui a soigné Michel Delpech, était invité mardi sur le plateau de BFMTV. Il a tout d'abord critiqué les nouvelles sorties dans les médias concernant la maladie du chanteur, qui s'est battu pendant trois ans contre un cancer de la gorge et de la langue avant de décéder le 2 janvier dernier.

''Pendant trois ans, tout le staff, qui s'est occupé de Michel Delpech, les médecins et les infirmières n'ont rien dit. Il y a eu des fuites. Je ne veux pas entraîner de polémique, en tout cas les médecins n'ont rien dit. Je ne pointe personne parce que j'ai une certaine éthique. Simplement, la médecine, c'est la médecine et il ne faut pas la mélanger avec le journalisme'', a raconté le professeur qui exerce à l'hôpital Saint Louis, situé dans le 10e arrondissement à Paris.

L'annonce d'une mort imminente

A la question de savoir si ces informations auraient pu contribuer à nuire à l'état de santé de Michel Delpech, Claude Maylin a répondu implicitement par l'affirmative. ''Quand vous voyez dans la presse que vous êtes au mois de mai et qu'on annonce votre mort pour le mois de septembre...'', a-t-il commencé avant d'être interrompu par la journaliste. ''Michel Drucker pour ne pas le citer'', a-t-elle précisé.

En juin dernier, Michel Drucker avait, en effet, déclaré dans Le Parisien : ''J’aimerais encore parler de lui au présent parce qu’il s’éteint doucement et je le vois tous les trois jours, et j’essaie de le faire rire (…) Il a demandé aux médecins de lui dire la vérité en face. Il savait qu’il était gravement malade, mais il voulait savoir 'J’en ai pour combien de temps ?' Et les médecins lui ont dit vous ne serez plus là en septembre.''

''Que Michel Drucker reste dans son émission''

Cette déclaration a fait bondir Claude Maylin. ''Nous médecins, premièrement, on n'a pas le droit de le dire. Deuxièmement, on ne sait pas. Au mois de mai, il était très bien. On n'a jamais parlé de mort. J'ai beaucoup de respect pour Michel Drucker mais lorsqu'il est dans son émission. Il faut qu'il y reste'', a-t-il lancé.

Ce n'est pas la première fois que le professeur Maylin se rend sur le plateau de la chaîne d'information pour évoquer Michel Delpech. Deux semaines après la mort du chanteur, il avait raconté son parcours de soins et qu'il s'était battu jusqu'au bout.

A LIRE AUSSI
>> Le cancérologue de Michel Delpech raconte les derniers jours du chanteur
>> Michel Drucker révèle que Michel Delpech ''s'éteint doucement''
>> Michel Delpech est mort à l'âge de 69 ans