Deux mille exemplaires vendus en une semaine. C'est le nombre de livres que Pippa Middleton aurait vendu depuis le 30 octobre dernier, date à laquelle "Faire la fête : un an de festivités britanniques pour la famille et les amis", de la soeur de Kate Middleton est sorti en librairie.  Malgré une communication et une promotion digne des plus grands auteurs, Pippa n'a pas réussi à fédérer autour de son livre sur la fête.

Le site MyBoox évoque même une 318e place dans le classement des meilleures ventes sur Amazon.com. En d'autres termes, c'est un "gros flop" et la presse n'a pas été des plus tendres avec la benjamine de la famille Middleton.

C'est un four !

Le livre était encore dans les usines d'impressions que les sceptiques doutaient de son intérêt. Pour le Belfast Telegraph, il y a trois raisons à cela. La première est que ce livre est banal.

Presque trop traditionnel. Les valeurs familiales sont au centre du livre et d'après le journal, il aurait pu être écrit en 1912. Question modernité, on a connu mieux et d'ailleurs, certains le lui reproche. Ils auraient préféré que Pippa évoque les soirées de la noblesse anglaise et celles dont le Prince Harry est friand.

Ensuite, la jeune femme aura beau publier un livre, cela ne changera pas l'image que l'on a d'elle à savoir "le plus beau fessier du monde" et enfin, le prix. Vendu dans les premiers temps à 50 dollars sur Amazon, les clients ne se sont pas bousculés pour l'acheter. Dix jours plus tard, il n'était plus qu'à 30 dollars. Il faut bien écouler les stocks.